CES 2022 : AMD, P&G rejoignent Google et d’autres pour se retirer de l’événement suite aux craintes d’Omicron

Advanced Micro Devices, Micro-Star International et Procter & Gamble sont les dernières entreprises à se retirer du Consumer Electronics Show (CES) en personne le mois prochain alors que les cas Omicron augmentent.

La propagation rapide de la nouvelle variante du coronavirus a obligé les particuliers et les entreprises à travers les États-Unis à repenser leurs plans de voyage alors qu’ils cherchent à réduire le risque de contracter le virus.

Des compagnies aériennes telles que Delta Air Lines et Alaska Air Group ont annulé des centaines de vols, tandis que l’augmentation du nombre de nouvelles infections a également menacé de faire dérailler la reprise de l’industrie des croisières.

Le CES, qui sert de vitrine annuelle des nouvelles tendances et gadgets dans l’industrie technologique, devrait avoir plus de 2 200 exposants en personne cette année à Las Vegas.

L’événement, qui débutera le 5 janvier, exigera que tous les participants soient masqués et vaccinés, et proposera également des tests COVID-19, a déclaré un porte-parole de la Consumer Technology Association, l’organisateur de l’événement.

“Nos engagements en personne passeront désormais au virtuel dans le meilleur intérêt de la santé et de la sécurité de nos employés, partenaires et communautés”, a déclaré un porte-parole du concepteur de puces. [AMD] mentionné.

Plusieurs autres, dont le constructeur automobile américain General Motors, Alphabet’s Google, la société mère de Facebook Meta Platforms, Twitter, Lenovo, AT&T et Amazon ont abandonné leurs plans de présence en personne, affirmant qu’ils n’enverraient pas d’employés par prudence face à la propagation d’Omicron.

Le nombre moyen de nouveaux cas de COVID-19 aux États-Unis a augmenté de 55% pour atteindre plus de 205 000 par jour au cours des sept derniers jours, selon un décompte de Reuters.

© Thomson Reuters 2021