CES 2022 : Microsoft, Google et Intel sont les derniers à abandonner suite à la flambée de COVID

Avec la recrudescence des cas de COVID, les entreprises renoncent à assister au CES en personne.

Sarah Tew/CNET

Cette histoire fait partie du CES, où CNET couvre les dernières nouvelles sur la technologie la plus incroyable à venir.

Le CES 2022 continue de perdre des exposants majeurs car la variante omicron crée un pic d’infections à coronavirus. Vendredi, Microsoft a confirmé qu’il n’apparaîtrait plus en personne au salon technologique de Las Vegas, qui débutera le 5 janvier.

Microsoft rejoint une liste croissante d’entreprises passant à des apparences uniquement virtuelles qui incluent déjà T-Mobile, Google, Intel, Lenovo, TikTok et Meta.

« La santé et le bien-être de nos employés est notre priorité ultime. Après avoir examiné les dernières données sur l’environnement COVID en évolution rapide, Microsoft a décidé de ne pas participer en personne au CES 2022 », a déclaré Microsoft dans un communiqué envoyé par e-mail vendredi soir. La société a déclaré qu’elle rejoindrait le salon virtuellement.

Découvrez les dernières nouvelles et les meilleures critiques sur les smartphones et les opérateurs des experts mobiles de CNET.

Malgré l’allongement de la liste des exposants sortants, la Consumer Technology Association, qui gère le CES, a déclaré jeudi que des exposants supplémentaires s’étaient inscrits pour un espace physique dans le salon. “Alors que nous avons récemment reçu 42 annulations d’exposants (moins de 7 % de notre surface d’exposition)”, a déclaré le CTA, “depuis vendredi dernier, nous avons ajouté 60 nouveaux exposants pour notre événement en personne.”

Bien que des entreprises de premier plan annoncent des retraits, le CTA a souligné que le salon accueille également des petites et moyennes entreprises.

Plus de 2 200 entreprises sont confirmées pour participer en personne au CES 2022 à Las Vegas. Notre objectif reste de rassembler l’industrie de la technologie et de donner à ceux qui ne peuvent pas assister en personne la possibilité de découvrir la magie du CES numériquement.

– CES (@CES) 24 décembre 2021

La propagation rapide de la variante omicron et l’augmentation des cas de COVID-19 mettent de nombreuses personnes mal à l’aise. Le 20 décembre, les États-Unis ont dépassé 291 000 nouveaux cas quotidiens – le nombre le plus élevé depuis le pic pandémique du 8 janvier 2021, lorsque les États-Unis ont franchi 294 000 nouveaux cas quotidiens, selon le CDC.

Le CTA a déclaré qu’il pensait que l’événement pouvait se poursuivre en raison des exigences de vaccination et de masquage, de la disponibilité des tests COVID pour les participants, des mesures de distanciation sociale et de la baisse de la fréquentation. Le CES 2022 devrait avoir lieu virtuellement et en personne du 5 au 8 janvier, avec une journée de presse le 4 janvier. Mais un nombre croissant d’entreprises ont récemment décidé de passer au numérique uniquement.

La vague a semblé commencer mardi lorsque T-Mobile a annoncé que le PDG Mike Sievert n’était plus programmé pour faire une présentation liminaire en personne ou virtuellement et que la société prévoyait de “limiter considérablement” sa présence physique au salon.

Voici la liste croissante des entreprises qui ont changé d’avis à l’idée de participer au CES :

T Mobile. La « grande majorité » de son équipe ne se rendra pas à Vegas, même si la société restera un sponsor. “Nous accordons la priorité à la sécurité de notre équipe et des autres participants avec cette décision”, a déclaré le transporteur dans un communiqué. « Toute l’équipe de T-Mobile attend avec impatience un CES 2023 en personne, qui, nous l’espérons, inclura un discours sur scène devant un public en direct.
Microsoft. « La santé et le bien-être de nos employés est notre priorité ultime. Après avoir examiné les dernières données sur l’environnement COVID en évolution rapide, Microsoft a décidé de ne pas participer en personne au CES 2022 », a déclaré la société dans un communiqué vendredi.
Google et Waymo. “Nous avons suivi de près le développement de la variante omicron et avons décidé qu’il s’agissait du meilleur choix pour la santé et la sécurité de nos équipes”, a déclaré jeudi un porte-parole de Google. Waymo, propriété d’Alphabet, qui se concentre sur les voitures autonomes, a fait une déclaration similaire.
DG. L’entreprise n’enverra pas d’employés ou de cadres au salon, a rapporté jeudi Reuters. La PDG Mary Barra prononcera son discours d’ouverture en ligne.

Méta. « Par prudence et attention pour nos employés, nous n’assisterons pas au CES en personne en raison de l’évolution des problèmes de santé publique liés au COVID-19 », a déclaré Meta mardi.
Twitter. « La sécurité et la santé de nos employés et de nos partenaires comme priorité n° 1. Dans cet esprit, en raison de l’augmentation du nombre de cas de COVID à travers le pays au cours de la semaine dernière, nous avons décidé d’annuler notre présence en personne au CES le mois prochain », a déclaré Twitter mardi.
TIC Tac. “À la lumière de l’augmentation des cas positifs de COVID-19 à travers le pays, TikTok a décidé d’héberger une expérience TikTok CES virtuelle pour nos marques et partenaires”, a déclaré mercredi la société.
AT&T. “La santé et la sécurité de nos employés et clients sont une priorité absolue, nous avons donc décidé de renoncer à la participation en personne au CES 2022”, a déclaré mercredi un porte-parole.
Lenovo. L’entreprise a annoncé ce jeudi.
Intelligence. Le fabricant de puces a déclaré jeudi qu’il réduirait sa présence. “Après avoir consulté les responsables de la santé et dans l’esprit de la politique de sécurité d’Intel, nos plans pour le CES passeront à une première expérience numérique en direct, avec un minimum de personnel sur place”, a déclaré Intel.
Amazone et Bague. “En raison de l’évolution rapide de la situation et de l’incertitude entourant la variante omicron, nous n’aurons plus de présence sur place au CES”, a déclaré Amazon. Un porte-parole de Ring, la filiale de sécurité domestique d’Amazon, a publié une déclaration identique.
Pinterest.
Nvidia. La société a été “prudente depuis le début” et devrait livrer une adresse virtuelle le 4 janvier à 8 heures du matin, a déclaré un porte-parole.

Les décisions suivent les États-Unis qui ont atteint le sombre jalon des 800 000 décès dus au COVID-19 plus tôt ce mois-ci, selon le Johns Hopkins Coronavirus Resource Center.

Plusieurs entreprises organiseront toujours des conférences de presse la veille du début du salon, dont certaines qui ne prévoient plus d’avoir une présence physique au salon technologique. CNET les diffusera en direct sur notre page YouTube principale et sur notre page YouTube CNET Highlights dans le cadre de notre couverture CES 2022. L’horaire actuel de la journée de presse suit.

Journée de presse du CES 2022, 4 janvier (heures du Pacifique)

7h00 : AMD et TCL

8h00 LG Electronics et Nvidia

9h : Hisense

10h : Intel

11h : Qualcomm

12h : John Deere

13h : Canon

14h : Ottonomie

15h : Hyundai

17h : Sony

18h30 : Samsung