Cet été de startups pourrait être fulgurant – TechCrunch

Bienvenue à The TechCrunch Exchange, un bulletin électronique hebdomadaire sur les startups et les places de marché. Cela dépend largement de la chronique quotidienne qui semble sur Extra Crunch, mais gratuite et conçue pour votre lecture du week-end.

Prêt? Parlons revenus, startups et rumeurs épicées d’introduction en bourse.

La terre de démarrage pourrait être occupée pendant un été.

Aujourd’hui, le système financier s’améliore. Le chômage recule, même si les charges d’envie restent très faibles. Il y a beaucoup de nouveaux fonds proposés et on s’attend à ce que nous revenions à la vague d’introductions en bourse du premier trimestre au troisième trimestre. Ajoutez des vaccins communs et un retour à quelque chose qui ressemble à notre vie antérieure, et le monde des petites entreprises pourrait être prêt à accélérer davantage dans un bref achat.

Il y a des mises en garde, de système. Des tonnes de gens deviennent des guides restants dans la restauration. Et l’hésitation à la vaccination est aussi stupide à mort qu’incroyablement répandue. Mais des situations économiques estivales prédites, des marchés forts et une perception commune selon laquelle l’accélération de la transformation numérique se maintiendra dans un intervalle très chaud (ter) pour la technologie.

C’est une information fantastique pour les startups.

Nous commençons maintenant à voir des rapports anticipés sur la question. L’article récent de Wired sur les entreprises capitalistes disant aux startups de se consacrer rapidement mérite d’être lu. Je le soutiendrai en indiquant qu’il semble que la plupart des startups avec lesquelles je discute à peu près chaque semaine ont eu un bon premier trimestre et n’ont pas d’appréhension pour le second. Si je ne parle pas involontairement uniquement avec des fondateurs qui s’exécutent correctement et par certains moyens qui manquent à des startups de la légion qui rencontrent des difficultés, il semble que ce soit un sacré bon moment pour développer une organisation technologique.

Le tour de Plaid d’avant ces 7 jours souligne ce dont je parle. Le PDG de la société fintech cliente axée sur les API, Zach Perret, a expliqué à TechCrunch à quel point la numérisation de l’ensemble du monde des services économiques s’était accélérée au cours de la dernière année. Ouais. Les startups qui se seraient très bien terminées dans des circonstances beaucoup plus normales observent généralement leur marché suivre leur chemin. Souvent rapidement. C’est pourquoi Plaid a une valeur au nord de 13 milliards de dollars maintenant, soit pratiquement le triple de ce qu’il valait vraiment au début de 2020.

Pour les startups qui s’engagent efficacement, il y a suffisamment d’argent sonnant et trébuchant. Le dernier tour de Ramp, un deux-en-un, aide à simplifier ce problème. Donc, si le climat économique au sens large et son secteur technologique s’accélèrent, attendez-vous à ce que les portefeuilles s’ouvrent encore plus. À mesure que la température s’échauffe, le climat local de l’entreprise pourrait aussi être loin.

Je veux dire, comment pouvez-vous révéler les informations du Clubhouse autrement ? Ou l’actualité Topps ? TechCrunch a su aborder le terrain de jeu parmi les cartes de baseball, les NFT et les bonbons, pour l’amour de tout ce qui est sacré.

La semaine prochaine, The Exchange fouille dans les chiffres de trésorerie de capital-risque du premier trimestre 2021 de la planète. Nous verrons bientôt à quel point le début des 12 mois était important, mais nous avons une hypothèse.

Bravo, Coinbase et Canva

S’en tenir à notre sujet du progrès et d’un temps local chaud et chaud pour les startups technologiques, un certain nombre de détails beaucoup plus détaillés des 7 derniers jours.

J’ai rencontré le PDG de Kudo cette semaine, quelques fois peu de temps après que son entreprise a annoncé un financement de série A de 21 millions de dollars. J’ai couvert l’entreprise de traduction en tant que service l’année précédente lorsqu’elle a levé une graine sphérique. Selon son principal dirigeant Fardad Zabetian, l’organisation comptait 14 membres du personnel en mars dernier. Il en compte maintenant 150 et compte bien plus de 50 positions ouvertes. Ce n’est pas le genre d’expansion que vous voyez à partir d’un simple nombre de levées de fonds. C’est la croissance.

Le quartier monstre de Coinbase montre comment certaines technologies font le travail des dix premières années en train de mûrir de manière bénéfique. L’expansion épique des bénéfices de l’entreprise et sa rentabilité pratiquement hilarante vont faire de son inscription immédiate imminente une fête encore plus grande que ce que j’avais imaginé. Préparez-vous pour ça le 14. (Extra de la liste authentique de Coinbase ici.)

Et puis il y a Canva, qui vient d’être retarifé seul via une transaction secondaire de 71 millions de dollars. La société de mise en page dans le cloud vaut désormais vraiment 15 milliards de dollars, contre environ 6 milliards de dollars en juin dernier, pour chaque information Crunchbase. Bien plus encore, l’organisation a introduit une poignée de mesures de développement qui valent vraiment la peine d’être partagées :

Que Canva a franchi la barre des 500 millions de dollars de revenus annualisés Que Canva a augmenté de 130 % au cours des 12 derniers mois et était lucratif (bien que nous ne sachions vraiment pas sous quelle forme) Que Canva compte désormais 55 millions de clients animés d’un mois à l’autre

Et ça ne va pas en communauté. En effet, vous pouvez rire. J’ai demandé à l’entreprise de demander à sa PDG Melanie Perkins pourquoi c’est la situation, et voici ce que nous avons encore reçu :

Nous ne sommes pas pressés. Nous sommes lucratifs et nous avons la chance de pouvoir trouver des investisseurs qui s’alignent sur notre vision et nos valeurs. Je dis souvent que nous ne sommes qu’à un pour cent du chemin parcouru avec Canva. Nous avons une vision substantielle pour permettre à chaque effectif d’atteindre ses objectifs grâce à une conversation visible. Nous avons même maintenant obtenu beaucoup plus à atteindre et donc pas de programmes rapides pour une liste publique – il n’y a tout simplement pas de précipitation pour nous idéal maintenant.

Permettez-moi simplement de dire que vous n’avez pas à vous adresser au grand public uniquement lorsqu’il est pressé de le faire ! Vous pouvez le faire simplement pour nous, le cours de reportage, enthousiastes à l’idée de se rendre au travail, car il y a de nouveaux numéros à parcourir !

Plusieurs et divers

J’étais en congé pendant un peu de cette semaine pour recharger, donc certaines informations et notes que vous auriez pu envisager dans la missive supérieure à la missive peuvent peut-être faire défaut. La détente a assuré que The Trade deviendrait plus substantiel et amélioré et plus varié et plus complet de blagues à mon retour. Quelqu’un s’inscrit pour la main-d’œuvre minimale, nous avons donc de grands projets.

Câlins,

Alexis