Comment être l’un des “nantis” du SaaS – TechCrunch

Sean Fanning est vice-président de l’équipe des dépenses d’OpenView. Juste avant cela, il a dirigé la gestion proactive de portefeuille de l’entreprise et a agi en tant que directeur de l’amélioration de l’entreprise, soutenant le portefeuille sur les initiatives inorganiques et associées aux feuilles d’harmonie.

Les flux de capitaux en SaaS s’avèrent de plus en plus bifurqués. Il y a les « nantis » (entreprises communautaires avec une croissance des revenus de plus de 30%) et les « démunis » (tout le monde) du progiciel B2B.

Le graphique ci-dessous montre à quel point les « nantis » se sont séparés des autres. Avec un multiple régulier de VE/bénéfices jusqu’à +28,5x pour les entreprises qui ont augmenté de plus de 50 % et +9,9x pour les entreprises qui ont augmenté de 30 à 50 % depuis 2019, par rapport à seulement +2,9x pour les personnes qui ont augmenté de 10 %. -30%.

La véritable astuce consiste à déterminer pourquoi certaines entreprises sont des « nantis » et comment elles continuent de l’être. Défini de différentes manières, qu’en est-il des entreprises comme Zoom, Datadog, Monday.com et Asana qui parcourent leurs évaluations démesurées ? Plus important encore, existe-t-il des procédures ou des méthodes que les groupes de gestion peuvent utiliser pour améliorer ce style de résultat final ?

Croissance du VE/chiffre d'affaires au fil du temps

Croissance des VE/bénéfices au fil du temps. Crédits graphiques : Associés OpenView

L’analyse moderne montre qu’il existe quelques méthodes essentielles pour commencer à être un « ayant » :

Exécution continue par rapport aux chances importantes et croissantes de l’industrie.