Coup d’État au Myanmar : l’accès à Internet serait partiellement rétabli dans le pays après une panne d’électricité

L’accès à Internet a été partiellement rétabli au Myanmar dimanche, a rapporté Netblocks, alors qu’un blocus national du Web n’a pas réussi à freiner l’indignation du public et les protestations contre le coup d’État qui a renversé la dirigeante élue Aung San Suu Kyi.

“La restauration partielle de la connectivité Internet confirmée au #Myanmar à partir de 14h00 heure locale (13h00 IST) sur plusieurs fournisseurs à la suite d’une panne d’information”, a déclaré le service de surveillance Internet sur Twitter.

Le Myanmar a été plongé dans la cyber-obscurité samedi sur ordre de l’armée.

Netblocks a déclaré que les plateformes de médias sociaux restaient interdites dimanche après-midi.

Mais les clients de téléphonie mobile utilisant des services avec MPT, Ooredoo, Telenor et Mytel peuvent désormais accéder aux données Internet mobiles et au Wi-Fi.

Plus tôt dimanche, Netblocks a déclaré que la connectivité au Myanmar était à 14% des niveaux habituels.

Malgré la panne d’Internet, plusieurs flux Facebook en direct ont été diffusés sur des dizaines de milliers de manifestants défilant dans les rues de Yangon.

Le rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme au Myanmar, Tom Andrews, a déclaré que la perturbation d’Internet était dangereuse et constituait une violation des droits de l’homme.

“Les généraux réussissent maintenant à paralyser le mouvement civil de résistance – et à garder le monde extérieur dans l’ignorance – en coupant pratiquement tout accès à Internet”, a-t-il tweeté.


Realme X7 Pro peut-il affronter OnePlus Nord ? Nous en avons discuté sur Orbital, notre podcast technologique hebdomadaire, auquel vous pouvez vous abonner via Apple Podcasts, Google Podcasts ou RSS, télécharger l’épisode ou simplement appuyer sur le bouton de lecture ci-dessous.

.