De nombreuses PME avouent qu’elles deviennent paresseuses avec la cybersécurité

De nombreux employés de petites entreprises admettent avoir perdu leur garde de cybersécurité étant donné qu’ils ont commencé à travailler à domicile, se mettant à la fois eux-mêmes et leurs entreprises à risque d’incidents de cybersécurité.

La condition aurait été bien supérieure, cependant, si les PME avaient été un peu plus claires sur ce qui devait être fait, promet Le rapport sur la main-d’œuvre mobile 2021, un nouvel article d’exploration d’Avast.

En interrogeant 500 décideurs finaux informatiques au Royaume-Uni et 500 en Allemagne, ainsi que 1 000 employés de PME au Royaume-Uni et 1 000 en Allemagne, l’entreprise a découvert bien plus d’un quart du personnel (27%) avoué être actuellement plus laxiste avec Sécurité informatique en raison du fait que la maison est susceptible de faire le travail.

Les travailleurs ne sont pas les seuls à blâmer

Qui plus est, un autre quart (24 %) a délibérément travaillé sur des conseils en matière de sécurité informatique pour terminer le travail.

Cette gestion de la sécurité de « contournement » suggère généralement d’envoyer des informations sensibles à des collègues via des canaux non contrôlés, d’avoir des appels téléphoniques d’entreprise avec des non-employés dans l’espace, de laisser à l’air libre les documents délicats des petites entreprises ou de découvrir que leur réseau domestique a été compromis et travaille toujours avec pour faire le travail. Tout cela laisse beaucoup de place aux équipements et aux réseaux susceptibles d’être compromis par des logiciels malveillants ou des ransomwares.

« Les employés qui n’ont pas de cyber-intelligent mettent sans le savoir leur organisation et leurs clients en danger », a commenté Marc Botham, vice-président des chaînes mondiales et des alliances chez Avast.

« Pour permettre aux employés d’être productifs et s’épanouir dans leur poste, il leur fournit les informations nécessaires pour effectuer leur travail en toute sécurité. En fournissant des instructions fantastiques en matière de cybersécurité aux groupes, les PME peuvent donner au personnel l’indépendance électronique nécessaire pour faire leur travail sans problème, ce qui, à long terme, se traduit par de bien meilleurs succès pour la petite entreprise.

Mais rejeter la faute uniquement sur le personnel serait incorrect, selon Avast, car seuls les deux tiers (64%) ont déclaré que leurs entreprises présentaient des indicateurs de stabilité informatique pour le personnel distant. De plus, la moitié (58 %) mentionnée précédemment a reçu des instructions sur la manière de gérer les secrets d’entreprise, une proportion très similaire (57 %) ayant obtenu une formation en stabilité informatique pour effectuer des travaux à partir de la propriété.

Vous pouvez également consulter notre liste des meilleurs pare-feu dès maintenant