Facebook, Google, Microsoft et Twitter demandés par l’UE d’étendre la surveillance des fausses nouvelles avec COVID-19 en point de mire

La Commission européenne a demandé à Google, Facebook, Twitter et Microsoft de poursuivre les rapports mensuels sur leurs efforts pour lutter contre les fausses nouvelles, en particulier sur COVID-19, pendant encore six mois.

Les médias sociaux et les plateformes en ligne ont été critiqués dans le monde entier à cause de la propagation de fausses nouvelles, ce qui a conduit les régulateurs à les forcer à faire plus ou à faire face à des règles lourdes.

Les entreprises, ainsi que TikTok et les annonceurs, ont signé le code de conduite de l’Union européenne pour lutter contre la propagation de la désinformation sur leurs plateformes, et ont dû soumettre des rapports sur leurs efforts au cours d’une période initiale de six mois.

Les rapports se poursuivront pendant encore six mois en raison de leur pertinence pendant la pandémie de virus, a déclaré l’exécutif de l’UE.

Les entreprises ont été invitées à fournir plus de données sur la façon dont la désinformation se propage pendant la crise des coronavirus et sur l’impact granulaire de leurs actions dans les pays de l’UE.

« La pandémie est devenue un terrain fertile pour les fausses allégations et les théories et plateformes du complot sont des amplificateurs importants de ce type de messages », a déclaré la vice-présidente de la Commission pour les valeurs et la transparence Vera Jourova dans un communiqué.

“Nous devons continuer à travailler ensemble pour améliorer notre lutte contre la désinformation, mais nous avons besoin de plus de transparence et de meilleurs efforts de la part des plateformes en ligne”, a-t-elle déclaré.

© Thomson Reuters 2021


Le design unique de LG Wing est-il suffisant à lui seul pour l’aider à réussir en Inde ? Nous en avons discuté sur Orbital, notre podcast technologique hebdomadaire, auquel vous pouvez vous abonner via Apple Podcasts, Google Podcasts ou RSS, télécharger l’épisode ou simplement appuyer sur le bouton de lecture ci-dessous.

.