Jeff Bezos promet 1 milliard de dollars de conservation via le Bezos Earth Fund

Jeff Bezos Lundi, nous avons promis de fournir une subvention de 1 milliard de dollars cette année, en mettant l’accent sur les efforts de conservation.

L’engagement est pris par le biais du Bezos Earth Fund, que le fondateur et président d’Amazon a commencé à mettre en œuvre en 2020. Son engagement de 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique. Le Bezos Earth Fund s’est engagé à faire don d’environ 1 milliard de dollars par an à des militants, des scientifiques et d’autres groupes travaillant sur la crise climatique mondiale, dans le but de dépenser 10 milliards de dollars d’ici 2030.

Après s’être concentré sur la conservation cette année, le fonds a déclaré qu’il soutiendrait les efforts visant à restaurer les paysages et à transporter les systèmes alimentaires dans les années à venir.

Le Bezos Earth Fund a déclaré dans un communiqué que les dernières subventions seraient utilisées pour “créer, étendre, gérer et surveiller des zones protégées et des zones protégées”. Premièrement, le fonds prévoit de se concentrer sur le bassin du Congo, la région andine tropicale et l’océan Pacifique tropical en Afrique centrale. Il s’agit de la biodiversité et du stockage du carbone, ou de la végétation, du sol, de la mer.

“Le monde naturel d’aujourd’hui n’est pas meilleur qu’il y a 500 ans, lorsque nous bénéficiions de forêts vierges, de rivières propres et d’un air pur avant la révolution industrielle”, a déclaré Bezos dans un communiqué. « Nous pouvons et devons inverser cette anomalie. »

On ne sait pas encore quelle organisation recevra la subvention. Selon le Bezos Earth Fund, ce don sera prioritaire dans les zones où les communautés et les peuples autochtones sont au cœur des programmes de conservation.

Fund plus tôt ce mois-ci Said It donnera 203,7 millions de dollars d’ici la fin de l’année à des organisations promouvant la justice climatique, entre autres causes. , le Conseil de défense des ressources naturelles et le Fonds pour l’entretien de la nature.