La NASA suggère que les opérations de l’ISS seront prolongées d’ici 2030

NASA/ESA/Thomas Pesquet

L’administration Biden s’est engagée à étendre les opérations de la Station spatiale internationale à la suite de 2030, a déclaré vendredi l’administrateur de la NASA, Bill Nelson.

“La Station International Place est un phare de collaboration scientifique mondiale tranquille et depuis plus de 20 ans, elle a rendu des développements scientifiques, universitaires et technologiques monumentaux au profit de l’humanité”, a déclaré Nelson lors d’un lancement. «Je suis ravi que l’administration Biden-Harris se soit consacrée à la poursuite des opérations de la station d’ici 2030.»

Recevez le bulletin électronique de CNET Science

Percez les plus grands mystères de notre planète et au-delà avec la publication CNET Science. Expédié les lundis.

L’extension interviendra alors que la NASA produit actuellement des programmes pour passer de l’ISS aux stations spatiales industrielles et à d’autres plates-formes personnelles en orbite terrestre minimale. Auparavant, en décembre, la NASA avait attribué plus de 400 millions de dollars à trois entreprises – Blue Origin, Nanoracks et Northrop Grumman – pour produire des mises en page pour les stations locales et d’autres « emplacements commerciaux » en interne. La NASA a expliqué que la transition absente de l’ISS lui permettra d’économiser des revenus et de se concentrer sur ses missions Artemis vers la Lune et Mars.

L’ISS avait déjà été accréditée pour fonctionner jusqu’en 2024, même si la NASA aurait affirmé qu’elle était autorisée, d’un point de vue technologique, à voler jusqu’en 2028 et en dehors.

L’extension des fonctions jusqu’en 2030 permettra à la NASA de “permettre un changement transparent des capacités en orbite terrestre petite vers une personne ou des emplacements supplémentaires détenus et exploités commercialement à la fin des années 2020”, a expliqué la société de salle dans un lancement.