La Russie envisage de se retirer de l’ISS et espère lancer sa propre station spatiale orbitale en 2025

L’agence spatiale russe a déclaré mardi qu’elle espérait lancer sa propre station orbitale en 2025 alors que Moscou envisage de se retirer du programme de la Station spatiale internationale pour faire cavalier seul.

Le chef de Rososmos, Dmitri Rogozine, a déclaré que les travaux avaient commencé sur le premier module d’une nouvelle station, après que des responsables aient averti que la Russie envisageait de se retirer de l’ISS, l’un des rares exemples réussis de coopération avec l’Occident.

ервый базовый модуль для новой российской орбитальной служебной станции уже работе. акетно-космической орпорации “Энергия” поставлена ​​​​задача в 2025 оду обеспечить его готовностс twitter.com7

– (@Rogozin) 20 avril 2021

L’annonce est venue avec des tensions montantes sur des allégations d’espionnage, une accumulation de troupes russes le long des frontières de l’Ukraine et la détérioration de la santé du critique emprisonné du président Vladimir Poutine, Alexei Navalny.

“Le premier module de base de la nouvelle station orbitale russe est en préparation”, a déclaré Rogozin dans un communiqué sur l’application de messagerie Telegram.

Il a déclaré que la société spatiale russe Energia visait à ce que le module soit “prêt à être lancé” en 2025 et a publié une vidéo du personnel d’Energia au travail.

Lancée en 1998 et impliquant la Russie, les États-Unis, le Canada, le Japon et l’Agence spatiale européenne, l’ISS est l’une des collaborations internationales les plus ambitieuses de l’histoire de l’humanité.

Le vice-Premier ministre russe Yury Borisov a déclaré ces derniers jours que Moscou envisageait de quitter le programme ISS à partir de 2025 en raison de l’âge de la station.

Roscosmos a déclaré lundi que la décision de quitter l’ISS n’avait pas encore été prise.

“Lorsque nous prendrons une décision, nous entamerons des négociations avec nos partenaires sur les formes et conditions de coopération au-delà de 2024”, a indiqué l’agence spatiale à l’AFP dans un communiqué.

La Russie a perdu son monopole des vols habités vers l’ISS l’année dernière après la première mission réussie de la société américaine SpaceX.

Malgré son histoire très applaudie – la Russie a marqué ce mois-ci le 60e anniversaire de Youri Gagarine devenant la première personne en orbite – le programme spatial du pays a connu des difficultés ces dernières années.

Rogozine a annoncé une série de plans ambitieux ces dernières années, mais son agence a lutté contre des réductions de financement, les analystes affirmant que Poutine est plus intéressé par la technologie militaire que par l’exploration spatiale.


Le vieux vin OnePlus 9R est-il dans une nouvelle bouteille – ou quelque chose de plus ? Nous en avons discuté sur Orbital, le podcast Gadgets 360. Plus tard (à partir de 23h00), nous parlons de la nouvelle OnePlus Watch. Orbital est disponible sur Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify et partout où vous obtenez vos podcasts.