Le volcan de l’île de Saint-Vincent entre en éruption avec un important nuage de cendres dans les Caraïbes

Cette perspective satellite du satellite Goes-East de la NOAA montre l’éruption de La Soufrière en cours vendredi.

NOAA/Goes-East/CIRA/RAMMB

Cela fait plus de 40 ans que le volcan La Soufrière à Saint-Vincent-et-les Grenadines dans les Caraïbes a déclenché une éruption explosive, mais elle se reproduit maintenant.

L’Organisation nationale de l’administration des urgences du pays a déclaré que le panache de cendres avait atteint un pic de près de 8 kilomètres. L’agence dit aujourd’hui aux habitants des zones proches du volcan d’évacuer au plus vite.

Du laboratoire à votre boîte de réception. Recevez les dernières histoires scientifiques de CNET tous les 7 jours.

Le centre d’étude sismique de l’Université des Antilles suit le volcan. Le centre a enregistré une série de tremblements de terre et a observé que l’activité sismique s’était amplifiée jeudi.

A 8h41 ce matin tôt le 9-4-21 une éruption explosive a commencé au volcan La Soufrière à Saint-Vincent. Il s’agit du résultat final de l’exercice sismique qui a commencé le 8 avril. L’éruption est en cours et beaucoup plus d’informations seront partagées au fur et à mesure du développement des éléments. #lasoufriere #uwi #volcan #svg pic.twitter.com/C2zWrjPcpP

– UWISeismic Enquête (@uwiseismic) 9 avril 2021

Vendredi tôt le matin, le Seismic Investigation Heart a tweeté qu’une éruption explosive avait commencé. La dernière éruption explosive enregistrée s’est produite en 1979, qui, selon la NASA, a entraîné l’évacuation d’environ 20 000 personnes aujourd’hui. Une éruption en 1902 a provoqué la mort de près de 1 600 personnes.

Les photos de vendredi ont confirmé un nuage de cendres important et considérablement performant.

Photos de l’éruption explosive qui s’est produite à La Soufrière, SVG à 8h41, heure communautaire. Des cendres ont commencé à tomber sur les flancs du volcan et les communautés avoisinantes qui incluent Chateaubelair et Petite Bordel. Certains sont partis depuis longtemps au large et ont même atteint l’Observatoire. #svg pic.twitter.com/geoG4nOyrK

– Analyse UWISeismic (@uwiseismic) 9 avril 2021

Les scientifiques ont surveillé un plus grand exercice sur le volcan depuis la fin de 2020, car les satellites ont détecté des températures plus élevées induites par le magma près du sol. Le Seismic Investigate Center procédera à la surveillance de l’action du volcan et fournira des mises à jour au fur et à mesure de l’éruption.