Les intermédiaires des médias sociaux doivent nommer un agent des griefs en tant que lignes directrices sur les questions gouvernementales

Le gouvernement a annoncé jeudi de nouvelles règles pour lutter contre l’utilisation abusive des plateformes de médias sociaux, car il a chargé les entreprises de nommer un responsable des griefs, de divulguer le premier auteur des informations malveillantes et de supprimer, dans les 24 heures, le contenu représentant de la nudité ou des images transformées de femmes.

Des inquiétudes ont été exprimées concernant l’abus généralisé des plateformes de médias sociaux et la diffusion de fausses informations et le gouvernement met en place une réglementation « douce », a déclaré le ministre de l’informatique, Ravi Shankar Prasad, tout en annonçant les nouvelles directives.

Conformément aux nouvelles règles, les intermédiaires des médias sociaux doivent nommer un responsable des griefs, qui enregistrera les plaintes dans les 24 heures. Le responsable du règlement des griefs doit résider en Inde et des rapports de conformité mensuels devront être déposés par les plateformes de médias sociaux.

Les plateformes de médias sociaux à la demande du tribunal ou du gouvernement seront tenues de divulguer le premier auteur des informations malveillantes.


Le Samsung Galaxy S21+ est-il le produit phare parfait pour la plupart des Indiens ? Nous en avons discuté sur Orbital, notre podcast technologique hebdomadaire, auquel vous pouvez vous abonner via Apple Podcasts, Google Podcasts ou RSS, télécharger l’épisode ou simplement appuyer sur le bouton de lecture ci-dessous.

.