Participer à Diablo 2: Resurrected me donne envie de Diablo 4 plus que jamais

Cliquer sur. Tuer. Butin. Répéter. C’est bon d’être de retour, de s’aventurer entre les champs remplis de démons de Tristram précédent dans Diablo 2: Ressuscité. Mais revisiter ces cavernes imbibées de sang et ces ruines en ruine m’a prolongé pour ce qui va suivre avec Diablo 4, plus que n’importe quoi d’autre.

L’action-RPG typique (ARPG), qui a été introduit pour la première fois en 2000, est de retour ce week-end dans sa version remasterisée alors que le développeur Blizzard place le match à travers ses rythmes dans un examen de pression «alpha spécialisé» pour une découverte nombre de joueurs. Tous ceux capables d’accéder au test seront prêts à jouer à la suite de deux actes de la campagne marketing (en un seul joueur) et auront accès à 3 des sept leçons de personnage restantes – le Barbare, l’Amazone et la Sorcière.

C’est une bonne partie du match à montrer, vu qu’il n’y a toujours pas de jour de sortie pour la réédition au-delà d’une fenêtre “2021” difficile. Je me suis frayé un chemin à travers ses champs de bataille fantastiques et, même s’il est aussi addictif que jamais en dessous de sa nouvelle couche de peinture, cela a rendu l’attente de Diablo 4 d’autant plus insupportable.

(Note de crédit d’image : Blizzard)

Diablo 2 remaster est un retour à un classique

Pour les non-initiés, Diablo 2 était/est le papa des titres ARPG. Vous choisissez un héros modeste, cliquez pour vous débarrasser d’un nombre incalculable de méchants démoniaques, pillez-les de leur équipement pour amasser un meilleur arsenal d’armes et d’armures, et améliorez l’expertise, les mouvements et les statistiques de vos personnages pour vous permettre de pensez à d’autres bêtes horribles. Il s’est avéré être la base de nombreux rivaux (Torchlight, Route of Exile) et a influencé tout un genre à lui seul, engendrant des tireurs de pillards comme Borderlands, Destiny et Outriders.

Diablo 2 ressuscité

(Cote d’impression : Blizzard)

Diablo 2 est toujours extrêmement addictif – si bien que le jeu a conservé une base de joueurs inconditionnels au cours des deux dernières décennies. Et tout ce qui a rendu Diablo 2 si unique reste intact pour Resurrected – il s’agit d’un remaster incroyablement fidèle, participant presque à l’identique à l’unique avec juste quelques petits ajustements de modernisation.

Diablo 2 ressuscité

(Note de crédit de l’image : Blizzard)

Ceux-ci incluent l’or de collecte de voitures (qui peut être activé et désactivé) et une option de commande parfaitement considérée comme une manette de jeu – en partie inspirée de la suite, Diablo 3, et en fait de ma façon choisie de participer à Resurrected, car elle permet une accessibilité plus simple à votre gamme de capacités, mappées séparément pour faire face aux boutons. Normalement, tout, du mouvement de chemin de caractère à 8 voies à la gestion des stocks plus sévère que vous ne vous en souvenez, reste le même que de nombreuses lunes dans le passé.

Quoi de neuf dans Diablo 2 : Ressuscité ?

Alors, qu’est-ce qui s’est ajusté? Il y a de l’audio remasterisé 7.1, une réserve de marchandises partagée pour votre peuple, un développement croisé avec les versions finales de la console, un nouveau système de modding, les gains de l’intégration Fight.net moderne et certaines fonctions pas assez préparées pour ce lancement alpha – avec tout- nouvelles cinématiques et options d’accessibilité telles qu’une sélection daltonienne.

Diablo 2 ressuscité

(Note de crédit graphique : Blizzard)

Mais le gros problème, comme vous avez pu le prévoir, est un lifting 4K complètement remanié pour les graphismes du jeu. Avec la force du bouton « G », vous passerez des graphismes en pixels à résolution réduite du lancement principal à un nouveau rendu 3D du fabricant de Diablo 2, complet avec des effets d’éclairage dynamiques et des types de caractères complets.

C’est décidément bien terminé. Nous avons observé des transitions apparentées à remake rapide et visibles juste avant (les remasters Halo étant actuellement le meilleur exemple), et devenir capable d’échanger à la volée vous montre à quel point nous sommes arrivés dans les 20 prochains ans depuis la sortie principale. Vous verrez maintenant des ombres crédibles solides par des sources légères, des flaques brillantes et réfléchissantes et des peaux de monstres vraiment terribles à l’affût, du violet sang Fallen au shag velu des bêtes gargantuesques. Tout est conforme à la vue unique de la récréation – sombre, gothique et maussade.

Diablo 2 ressuscité

(Crédit photo : Blizzard)

C’est Probablement un peu beaucoup plus sensé, ce qui pourrait être choquant pour les joueurs vétérans. Comme une réserve fantastique présentée à la vie quotidienne sur l’écran d’affichage, la maison de l’imagination concernant ces personnes, les pixels bruts du jeu original pourraient ne pas correspondre exactement aux personnes bien réalisées de Resurrected.

J’ai joué une bonne partie du premier acte de Diablo 2: Ressuscité, et ça a été tellement génial. Même en devenant un alpha technique, il est sûr de fonctionner, sans bogues principaux, et toutes les fonctionnalités proposées pour l’essayer fonctionnent désormais parfaitement. C’est comme grimper dans un lit confortable sur lequel sont simplement posés des draps contemporains – il sera difficile de revenir à l’édition héritée de Diablo 2 après cela, en préservant tout ce qui était excellent dans l’authentique, bien que retouchant certains détails d’inconfort qui ont duré au-delà des décennies.

Un aperçu du passé et un espoir pour le long terme

Et pourtant, plus que tout, participer à Diablo 2: Resurrected m’a rendu d’autant plus déterminé à mettre les bras sur Diablo 4. Je sais qu’il a ses détracteurs, mais je suis un grand admirateur de Diablo 3, et j’ai investi mon temps avec ce match successif plus que Diablo 2 dans les nouvelles années. J’ai été stupéfait du nombre de très petites caractéristiques que j’avais appris à prendre pour acquises de Diablo 3 qui manquaient à Diablo 2: multiplicateurs de séquences d’élimination ‘Massacre’, statistiques de butin à vue rapide, environnements destructibles, esquives orientées mouvement sur les variantes de la console , un assortiment complet de mouvements plus loin que les directions à 8 sens – et qui est juste au-dessus de ma tête. Cela a eu un début difficile, mais Diablo 3 au fil des décennies est devenu un robot de donjon.

Diablo 2 ressuscité

(Note de crédit de l’image : Blizzard)

Donc, mon désir d’un petit quelque chose de nouveau du fabricant est maintenant plus grand que jamais – quelque chose qui prendra les apprentissages de Diablo 3, et l’enveloppera dans l’atmosphère gothique et sanglante qui a produit Diablo 2 si imitable et invitant. Et, d’après ce que nous avons tant écouté et vu de Diablo 4, c’est exactement ce que ce sera, apportant des mécanismes de la terre ouverte, des visuels fluides et normalement sur le Web, un multijoueur sans faille sur le meilleur des tous les développements modernes que la séquence a élaborés au cours de la durée de vie de Diablo 3.

Diablo 2: Resurrected montre à quel point l’héritage de cette séquence est riche et donne l’impression qu’il vaut vraiment la peine d’investir pour les amateurs avides d’un hit Diablo contemporain (ish). Maintenant, nous ne pouvons tout simplement pas attendre pour voir ce qui va suivre.