Roskomnadzor va réécrire l’amende sur Twitter, Google et Facebook

Selon l’agence de presse TASS, Google et Facebook peuvent être condamnés à une amende supplémentaire de 20 millions de roubles pour avoir refusé de supprimer des informations interdites à la demande de Roskomnadzor, et Twitter pour une violation similaire encourt une amende de 24 millions de roubles. Cela a été signalé dans le 422e district de la Cour mondiale de Moscou, qui a reçu des protocoles administratifs concernant les sociétés Internet.

Selon Roskomnadzor, plus de 2 500 documents ont été révélés sur les réseaux sociaux appelant à la participation à des actions illégales en janvier et février. Cette violation entraîne une amende pour les personnes morales de 800 mille à 4 millions de roubles. En cas de récidive, l’amende sera portée au dixième du chiffre d’affaires annuel total de l’entreprise.