Sur quoi compter du secteur du logement en 2022 : Encore un marché actuel de vendeurs

Les acheteurs potentiels peuvent espérer des niveaux limités de concurrence pour les propriétés pour la nouvelle année.

Justin Sullivan/Getty Visuals

Cette histoire fait partie de The Calendar year Forward, CNET montre comment le monde entier continuera d’évoluer à partir de 2022 et au-delà.

Les 22 derniers mois ont été parmi les plus fous de l’histoire du domaine, alors que la pandémie de COVID-19 a accéléré le rythme et la profondeur des derniers traits. Les coûts des ménages ont atteint des sommets historiques. Les coûts de fascination ont chuté à des niveaux historiquement bas. Et, parmi tout cela, la nouvelle ère de l’achat et de la vente des ménages en ligne s’est encore plus enracinée. En plus de cela, à peu près chaque développement macroéconomique contemporain individuel – de l’inflation aux problèmes de la chaîne d’approvisionnement en passant par les pénuries de main-d’œuvre – a produit un aperçu général du marché du logement de 2021, augmentant les avantages des propriétaires actuels, compliquant les acheteurs potentiels et, finalement , aggravant encore les inégalités de richesse aux États-Unis.

Même si personne ne peut prévoir ce que l’année civile suivante offrira, nous avons interrogé des experts de l’industrie sur le terrain pour nous permettre de parcourir les feuilles de thé. Potentiellement plus sensiblement, les coûts de résidence devraient continuer à augmenter, mais à un rythme plus lent que l’année précédente. En tant que tels, le marché du logement 2022 présentera des difficultés pour les nouveaux acheteurs qui souhaitent s’implanter. Pour que ces chasses soient fournies, de nouveaux systèmes comme iBuying continueront de rationaliser et de simplifier les transactions immobilières authentiques. Et les ménages actuels auront probablement encore 12 mois pour capitaliser sur la montée en flèche de la valeur des résidences en se refinançant – s’ils ne l’ont pas déjà fait.

Les experts prédisent également une extension de deux développements importants en 2021 : un petit inventaire de logements et des problèmes de chaîne de source, qui continueront également à entraver le développement et les rénovations. Pendant ce temps, il y a deux nouveaux spectres sur la scène : l’inflation et l’augmentation des prix de curiosité. “Pour un acheteur de maison, 2022 va impliquer de la patience et de la tactique”, a expliqué Robert Dietz, économiste principal de la Countrywide Association of Home Builders.

“Si vous imaginez que vous êtes susceptible d’attendre en marge que le marché se calme, cela ne fera généralement pas le travail”, prévient Karan Kaul, affilié de recherche principal à l’Urban Institute. « Calculer » le marché actuel est une affaire difficile, et il est peu probable que les taux baissent de manière significative de sitôt.

Avec la mise en garde que les développements politiques et virologiques peuvent faire des ravages dans ce coin imprévisible de l’économie globale, dans cet article sont quelques-unes des principales choses que les experts de l’industrie voient influencer le secteur du logement en 2022.

Fumer encore : les charges foncières continuent d’augmenter

Si vous possédez maintenant une résidence, il se trouve que vous êtes beaucoup plus que très susceptible d’être dans une position privilégiée. La montée en flèche des valeurs des logements a continué de maximiser l’équité pour les propriétaires dans un certain nombre de régions des États-Unis tout au long de la pandémie, selon Dietz.

Fusionné avec des prix attractifs traditionnellement réduits, une gamme record de propriétaires de maison a été équipée pour puiser dans l’équité de leur maison en 2020. Alors que la valeur des résidences a augmenté pendant les 12 premiers mois de la pandémie, les étapes de refinancement en espèces ont été à de leur mieux depuis la crise économique de 2007.

Bien entendu, cela se traduit par une condition beaucoup plus difficile pour les futurs acheteurs de maison. Et cela ne devrait pas changer de manière significative en 2022. Bien que les prix de vente devraient augmenter à un prix inférieur l’année prochaine, ils devraient continuer à augmenter. Et cela – en plus de meilleurs prix d’intérêt – produira des vents contraires appréciables pour les acheteurs potentiels tout au long de 2022.

Les chaînes d’approvisionnement bouchées entraînent beaucoup plus de retards

Les perturbations de la chaîne causées par la pandémie de COVID-19 continuent de retarder les expéditions, ce qui entrave les nouveaux bâtiments. Cela ne fait que rendre l’industrie beaucoup plus agressive parallèlement à la hausse du prix de vente des maisons existantes aux États-Unis. Et le nombre de personnes cherchant à acheter augmente également, grâce en grande partie aux millenials entrant en nombre croissant sur le marché du logement.

“Nous avons vu tellement de désir dans l’achat de maisons au cours des 12 derniers mois et 50%, c’est vraiment un peu difficile de s’aventurer quand cela est susceptible d’éliminer un peu de vapeur”, selon Robert Heck, vice-président des prêts hypothécaires chez Morty , une start-up de prêt immobilier. Mais il est clair qu’il y a néanmoins beaucoup de consommateurs qui essaient d’entrer sur le marché actuel même avec des prix qui continuent à grimper.

“Malgré le simple fait que l’assurance constructeur est assez robuste en ce moment, à court terme, il y a une absence de ressources de création, un prix plus élevé pour la création de composants tels que le bois, les appareils électroménagers, les fenêtres et les portes, et même les portes de garage”, a déclaré Dietz. . Et ce qui complique encore la photo est une pénurie de main-d’œuvre soutenue, notamment pour le personnel de développement compétent.

Les délais d’expédition et de livraison peuvent augmenter le temps de construction jusqu’à 4 à 8 semaines pour un ménage ordinaire. Et s’il n’y a généralement pas suffisamment d’entrepreneurs disponibles pour utiliser ces éléments au moment où ils se présentent, il est évident que la demande continuera à l’emporter sur l’offre pendant un certain temps.

Vents contraires macroéconomiques : coûts souhaités et inflation

Les acheteurs potentiels voudront continuer à garder un œil sur certaines choses bancales en 2022. La Réserve fédérale a déclaré qu’elle mettrait fin à l’obtention d’obligations et chercherait à augmenter les prix d’intérêt au cours des 12 prochains mois. Et des taux d’intérêt plus élevés ne feront que rendre les points beaucoup plus difficiles pour ceux qui cherchent à acheter, car ils augmentent à la fois le paiement mensuel ordinaire et les frais à vie complets d’un prêt hypothécaire.

Et n’oublierez pas l’inflation ! Cela augmentera pratiquement absolument le coût des composants de mise en place de la propriété et de la main-d’œuvre compétente. En fait, la Countrywide Association of Realtors prévoit que les fourchettes de prix médianes annuelles des ménages augmenteront de 5,7 % en 2022.

Et pourtant, tout n’est peut-être pas pessimiste. Les intérêts des prêts immobiliers restants sont encore assez faibles. Et il existe des poches d’abordabilité dans de nombreuses régions des États-Unis, créant une chance critique pour les privilégiés de pouvoir faire le travail à distance.

“Les taux des prêts hypothécaires sont cependant à des niveaux historiquement bas, et il peut être plus difficile que jamais de prédire où les problèmes sont probables grâce à la pandémie de COVID-19 en cours”, a déclaré Heck.

Les innovations technologiques remodèlent l’accueil

Le prêt numérique a déjà eu un impact sur la façon dont les citoyens américains stockent leurs maisons. L’augmentation immédiate des agences immobilières en ligne et des marchés de prêts immobiliers a rendu plus facile qu’à tout autre moment de parcourir les maisons et de financer une maison. Il est peu probable que cela change : près de 40 % des milléniaux ont déclaré qu’ils se sentiraient vraiment à l’aise pour obtenir une maison en ligne dans une nouvelle étude de Zillow.

« Les acheteurs apprécient la possibilité d’enchérir à distance et d’envisager sérieusement une recherche de maisons et de quartiers sur Internet », a expliqué Mirima Moore, présidente de division des solutions par défaut chez ServiceLink, un fournisseur de produits et services transactionnels de prêts immobiliers. Cela affectera probablement les deux côtés des transactions, car les vendeurs étudient pour adapter le charme de leur maison à une autre personne qui le souhaite sur leur téléphone portable et les consommateurs (ainsi que les agents et les acheteurs) recherchent des stratégies pour arbitrer le marché.

Un problème évolutif : la transformation de la météo locale

Le plus important non connu dans l’immobilier est probablement la date à laquelle la transformation météorologique deviendra la variable dominante. Selon les professionnels du domaine, chaque composante du système d’achat d’une maison sera inévitablement influencée par l’évolution des styles climatiques, l’empiètement des rivages, les zones inondables changeantes et un marché de la couverture d’assurance de plus en plus sophistiqué. Scénario en cause : Moore, qui travaille dans l’organisation de prêts hypothécaires, a remarqué une augmentation des inspections grâce aux conditions météorologiques et au foyer au cours de la dernière année.

De nouveaux développements pourraient bien s’avérer être les deux plus économes en énergie et plus résistants face à des températures extrêmes. “Les gens veulent résider dans des maisons efficaces en termes de force, mais ils ne peuvent les acheter que s’ils existent”, a déclaré Kaul, de l’Urban Institute.

Les enjeux ne pourraient pas être plus élevés. L’achat d’une maison reste l’une des stratégies les plus responsables pour créer de la richesse et a très longtemps été une étape vitale pour les citoyens américains dans la création d’une sécurité financière à long terme. Et tandis que les prix attractifs restent aussi minimes qu’à tout moment, compte tenu de toutes les autres tendances ayant un impact sur le marché immobilier en 2022, l’équilibre des pouvoirs est probablement de continuer à être entre les doigts des vendeurs.

Un dépôt immédiat d’informations et d’informations pour vous permettre de tirer les meilleures conclusions de vos revenus.