Vous pouvez maintenant absolument protéger tous vos gadgets Windows 10 pour faire le travail

Microsoft a prolongé sa plate-forme Defender for Endpoint pour désormais aider correctement Windows 10 sur les appareils Arm.

Le géant des progiciels basé à Redmond suggère que l’inclusion de l’assistance pour Arm fait partie de ses initiatives visant à augmenter les capacités de Microsoft Defender for Endpoint afin de protéger tous les terminaux, quels que soient leurs logiciels ou matériels informatiques fondamentaux.

Microsoft affirme que les équipements qui exécutent Windows 10 sur Arm sont conçus pour acquérir un avantage complet des protections intégrées accessibles dans Windows 10, telles que le cryptage, la défense des détails, ainsi que les capacités antivirus et anti-malware.

TechRadar a besoin de vous !

Nous sommes à l’affût de la façon dont nos lecteurs utilisent VPN pour un prochain rapport approfondi. Nous apprécierons peut-être d’écouter vos réflexions dans l’étude ci-dessous. Il ne prendra pas plus de 60 secondes de votre temps.

>> Cliquez ici pour commencer l’enquête dans une nouvelle fenêtre

« Microsoft Defender for Endpoint complète ces fonctionnalités de sécurité avec une plate-forme de sécurité des points d’extrémité d’entreprise unifiée et basée sur le cloud qui aide les équipes de sécurité à prévenir, détecter, enquêter et répondre aux menaces avancées, tout en offrant des expériences de sécurité sécurisées et productives pour les utilisateurs finaux », note le Microsoft 365 Defender Team dans un article de blog annonçant le nouveau produit.

Plateforme de sécurité complète

Microsoft soutient que les appareils basés sur Arm sont à la tête des initiatives de transformation numérique dans les entreprises. Le nouveau Defender for Endpoints on Arm découle de la conviction de Microsoft qu’un état d’esprit axé sur la sécurité est primordial dans ce nouvel environnement de travail hybride.

L’équipe Microsoft 365 Defender note que la plate-forme aura les mêmes fonctionnalités et la même expérience utilisateur que celles disponibles sur la version de bureau principale. « Toutes les données, informations et fonctionnalités de Microsoft Defender for Endpoint sont exactement les mêmes qu’elles l’ont toujours été », partagent les développeurs.

Cette version fait partie de l’effort plus large de Microsoft pour étendre le mandat de la plate-forme de sécurité Endpoint, non seulement sur les plates-formes matérielles, mais également sur les systèmes d’exploitation.

L’extension de la plate-forme aux plates-formes non Windows a été annoncée en 2020 et est déjà disponible pour les utilisateurs de Linux, macOS et Android, soit en avant-première publique, soit en version complète.

Via: BleepingOrdinateur